VirtualBox configurer la connexion réseau de la machine virtuelle

Après l’installation d’une machine virtuelle avec VirtualBox, il faut bien sûr la connecter à Internet, pour cela on a 2 méthodes :

  1. Le mode NAT
  2. Adaptateur réseau hôte

Le mode NAT :

Avec ce type de configuration, la machine aura accès au net, mais sans plus, elle ne sera pas joignable, elle ne sera pas visible sur le réseau, c’est le plus simple, le plus rapide, mais pas le plus efficace, néanmoins, ça peut suffire dans la plupart des cas. D’ailleurs, c’est la configuration par défaut de VirtualBox, donc il n’y a rien à faire pour que ça fonctionne.

Adaptateur réseau du système hôte :

Cette configuration fait que, non seulement, la machine virtuelle aura accès au net, mais elle sera elle même joignable depuis le réseau, avec cette configuration, la machine virtuelle apparaitra sur le réseau comme une machine indépendante du système hôte, ce qui est plutôt appréciable pour certaines utilisations, indispensable pour d’autres.

Nous allons voir comment procéder à cette configuration dans le cadre d’un système hôte sous XP (ou Vista) et une machine virtuelle sous Linux (Debian Etch en l’occurrence).

Tout d’abord, aller dans les paramètres de la machine virtuelle (éteinte 😉 ) et modifier les options du réseau, dans la partie basse de la fenêtre ajouter une interface réseau (cliquez sur le « + » a droite de la fenêtre, cela créera une interface réseau supplémentaire qu’on utilisera plus tard (visible dans les connexions réseau).

dans « Attaché à : » sélectionnez « Adaptateur réseau hôte », puis validez.

aller dans les connexions réseau, sélectionnez votre connexion habituelle (en général elle s’appelle : »connexion au réseau local ») et la connexion virtuelle créée précédemment, puis cliquez sur le bouton droit de la souris (il faut sélectionner les 2 en même temps), et dans le menu contextuel cliquez sur « connexion de ponts », ceci va créer un pont entre les 2 connexions réseau (en gros il va donner la connexion a l’interface virtuelle).

normalement si tout va bien votre machine virtuelle est ajouté au réseau (il faut l’allumer hein 😉 ), elle obtient directement son adresse IP (si vous avez un serveur DHCP sur le réseau bien sûr, sinon rester en NAT ou configurez une IP fixe).

En cas de problème n’hésitez pas à recommencer, parfois ça a du mal a fonctionner.

Quelques pistes en cas de problème :

parfois, si on a fait plusieurs tests, bidouillé un peu /etc/network/interfaces etc. l’interface coté linux peut changer de nom, en général c’est eth0 mais c’est pas toujours le cas, voici un moyen simple de savoir comment est appelée l’interface réseau :

cat /proc/net/dev

dans le résultat de cette commande on voit le nom de l’interface, pratique pour la configurer à la main (IP statique par exemple) en tout cas ça m’a bien servi pour voir que mon interface s’appelait eth4 😉

n’oublier pas une petit

/etc/init.d/networking restart

après chanque changement dans /etc/network/interfaces

Bonne chance, et bonne virtualisation :-)

Share

Microsoft fournit sa documentation à Samba

Comme si les sanctions et amendes infligées à Microsoft en Europe font de l’effet.

Microsoft vient de signer avec Samba, et pour 10 000 € (paiement unique, pas de royalties ni autre), cette dernière a obtenu toute la documentation des protocoles utilisés par Windows.

Samba pour ceux qui ne connaissent pas, est un logiciel libre, en Open source, sous Linux qui permet de faire des partages réseaux entre ordinateurs Windows <–> Linux. Ce dernier avait un peu de mal à suivre toutes les évolutions de windows, et donc, ne pouvait pas vraiment être au top et présentait même des limites dans certaines situations, mais tout cela devrait changer maintenant que les développeurs possèdent la documentation des protocoles, et ainsi Samba n’aura plus d’excuses pour le mauvais fonctionnement dans certains cas bien précis.

Share

Windows Vista SP1 disponible en téléchargement

Certes pas encore en version finale, mais quasi finale, il s’agit de la version release candidate « RC », autrement dit, très proche de la finale et stable bien entendu.

La version finale est attendue pour début 2008, en attendant Miscrosoft propose la RC sur son site en téléchargement (plus de 430Mo) uniquement pour l’architecture 32bits.

Cette mise à jour vise à corriger certains bugs du systême d’exploitation, il doit y’en avoir pas mal (jeunesse oblige).

pour plus de détails, rien ne vaut une visite du site officiel 😉

Share

Impression trop lente sous DOS

Lancer une impression à partir d’un programme lancé sous DOS (en invite de commandes) peut prendre un peu de temps avant de démarrer, ce qui peut-être assez gênant, mais dans cette article nous allons vous montrer comment ce temps de lancement peut-être considérablement réduit.

Pour cela :

Cliquez sur démarrer => Exécuter =>tapez « regedit »
L’éditeur de registre s’ouvre,
Ensuite il faut ouvrir la clé suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControl\SetControl\WOW
double cliquez sur l’entrée nommée : LPT_timeout, saisissez alors une valeur plus petite que celle déjà présente (3 semble parfaite comme valeur). Valider en cliquant sur OK. Fermez l’éditeur de registre, redémarrer votre PC, essayez un impression à partir de DOS, vous verrez que c’est nettement plus rapide qu’avant =)

Lien forum : http://forum.naeh.net/index.php?topic=34.0

Share