La bourse de New York adopte le pingouin

La bourse de New York avait commencé l’année dernière un plan d’expansion, qui se poursuit, mais cette fois, par une bonne surprise, en effet, ce sont pas loin de 600 machines HP avec (400 quadri processeurs) qui se veront installé un pingouin aux commandes, c’est aussi le cas de nombreux serveurs.

Un choix étonnant de la part de la Bourse, qui a depuis toujours fonctionné sous Unix, mais les responsables disent ne pas vouloir être dépendant d’un Unix propriétaire, d’où le choix du libre. Sans oublier l’économie réalisée en faisant ce choix. étonnant également que la bourse n’ait pas retenu le Système d’exploitation d’HP avec tout ce matériel HP.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *