Aide mémoire Linux

Certaines commandes peuvent changer en fonction de la distribution choisie.

Ce qui va suivre sont des commandes de l’utilisation de tous les jours avec un système linux.

cd : sert à se deplacer dans les repertoire
ex : cd tmp, cd /etc/init.d, cd ../.., cd usr, cd /

ls : sert à lister un/des répertoires
ex : ls, ls -l (résultat sous forme de liste), ls -a (avec les fichiers cachés), ls -al (les deux options cumulées)

cp : sert à copier un fichier vers une destination (cp source destination)

mv : sert à déplacer ou renommer un fichier (mv source destination)

pwd : sert à afficher le chemin du répertoire dans lequel vous vous trouvez

sh : permet d’executer un script shell (sh script.sh)

cat ou more : permet de lire un fichier (more access.log)

vi, joe, emacs: permet d’editer un fichier (vi lettre_de_dem.txt)

rm : supprime un fichier (rm fichier) (rm -R permet de supprimer un dossier et ses sous repertoire, R pour récursif)

find, which, locate : trouver un fichier (locate httpd.conf)

grep : trouver du texte dans un fichier

CRON : mm hh jj MMM JJJ tâche > log
exemple :

45 6 * * * /root/backup.sh > /root/backup.log

mm minutes (de 0 à 59)
hh l’heure (de 0 à 23)
jj jours (de 1 à 31)
MMM mois (de 1 à 12) ou l’abréviation (jan, feb, mar, apr, …)
JJJ l’abréviation du nom du jour ou le chiffre correspondant au jour de la semaine (0 représente le dimanche, 1 représente le lundi, …)

tâche représente la commande ou le script shell à exécuter

log représente le nom d’un fichier dans lequel stocker le journal des opérations. Si la clause > log n’est pas spécifiée, cron enverra automatiquement un mail de confirmation. Pour éviter cela il suffit de spécifier > /dev/null

Pour chaque unité de temps (minute/heure/…) les notations sont possibles:
*: a chaque unité de temps
2-5: les unités de temps (2,3,4,5)
*/3: toutes les 3 unités de temps (0,3,6,…)
5,8: les unités de temps 5 et 8

apt-get update
Met à jour la liste des paquets disponibles, à partir des sources définies dans /etc/apt/sources.list. Cette commande devrait être exécutée avant toute autre opération, pour s’assurer que la liste des paquets disponibles est correcte.

apt-get install <package>
Installe le package <package> en gérant les dépendances (autres packages nécessaire à l’exécution) et conflits (packages incompatibles).

apt-get -s install <package>
Simule l’installation du package <package>. L’option -s indique qu’il faut simuler les actions qui seraient effectuées par l’opération demandée (ici, l’installation). Cela permet de voir quelles actions apt effectuerait si la commande était réellement exécutée: paquets additionnels qui seraient ajoutés, paquets incompatibles qui seraient supprimés…

apt-get dist-upgrade
Met à jour la distribution par rapport à la liste des paquets disponibles. Il est recommandé d’examiner les opérations qu’APT va effectuer en invoquant dist-upgrade avec le flag -s. Si vous travaillez en « testing », sachez que les mises à jour sont généralement plus conséquentes et parfois plus périlleuses. Redoublez de méfiance.

apt-get –purge remove <package>
Supprime un package et le purge (suppression définitive et exhaustive).

apt-cache search <regexp>

apt-cache search php4

apt-cache search '^php4'

Recherche la <regexp> dans le nom et la description des packages. Notez la différence entre les deux dernières recherches. Dans le premier cas, la recherche est: nom de paquet ou description contenant php4. Dans le second cas, la recherche est: nom de paquet ou description commençant par php4.

apt-cache showpkg <package>

apt-cache show <package>

Affiche les informations concernant <package>: description, version, dépendances, …
Décompresser une archive : tar xzf fichier.tr.gz

Pour vos commentaires c’est par ici : http://naeh.net/forum/index.php?topic=5.0

PS. Les informations postées dans cet article sont issues de différents sites traitant du sujet.

Share