Extraire le contenu d'un zip directement sur son FTP chez free

Dans cette article nous allons voir comment procéder pour dézippé le contenu d’une archive directement sur son FTP free. Ceci peut être très intéressant si on a plusieurs (beaucoup) fichiers à envoyer sur le ftp, parfois ce genre d’upload peut s’avérer très difficile en fonction de la connexion, du logicile client FTP, mais aussi de l’humeur du serveur FTP de chez free. On peut se retrouver avec un certain nombre de fichiers qui ne seront pas envoyé (perdus en route ?!).

L’astuce consiste à mettre tous ses fichiers dans ZIP, uploader le zip sur le FTP et l’extraire sur place avec script PHP. Parce que envoyer UN SEUL fichier quelque soit sa taille, est toujours plus simple que d’en envoyer 36 000.

Pour commencer il faut savoir que Free ne propose aucune librairie PHP pour gérer les archives, donc nous utiliserons une classe de substitution, pour l’exemple, on va utiliser pclzip.

Maintenant, il faut créer un fichier ZIP (test.zip pour l’exemple) dans lequel on mettra tous nos fichiers à uploader sur le FTP.

Ensuite, il faut créer un fichier php (extract.php pour l’exemple) dans lequel on mettra le code suivant (à adapter selon votre cas) :

//Extrait de la documentation de la class.
require_once('pclzip.lib.php');
$archive = new PclZip('test.zip'); //METTRE LE VRAI NOM DU ZIP ;)
//Extrait dans le repertoire courant.
if ($archive->extract() == 0) {
      die("Error : ".$archive->errorInfo(true));
}

maintenant on se retrouve avec 3 fichiers :

  1. extract.php
  2. pclzip.lib.php
  3. test.zip

On peut maintenant envoyer nos 3 fichiers dans le répertoire sensé accueillir les fichiers finaux (contenus dans le zip) sur le FTP.

maintenant prendre son navigateur et aller à l’url http://adresse_du_site.free.fr/repertoire/extract.php

et le tour est joué :-)

N.B. Cette procédure et valable pour tout hébergement mutualisé (ou pas) ne proposant pas les extensions PHP Zlib ou équivalent.

Share

Installer PHPDoc et générer une documentation

Dans cet article nous allons voir comment à partir d’un code source bien commenté, générer une documentation comme on aimerait avoir pour tout projet ou application digne de son nom.

Pour cela nous allons utiliser PHPDocumentor. qui va nous permetre de générer une documentation à paritr des sources de notre projet.

Il faut d’abord l’installer avec la commande suivante :

pear install phpdocumentor

(si pear n’est pas installé faites un apt-get install php-pear)

Si vous rencontrez un problème de dépassement de mémoire alouée avec PHP, allez dans /etc/php5/cli/php.ini et augmenter cette limite (il s’agit du paramètre memory_limit).

création d’un fichier de configuration pour le projet :

pour générer la documentation d’un projet nous avons besoin d’un fichier de configuration par projet, en voici un exemple :
fichier nom_du_projet.conf :

[Parse Data]
title = Titre de la documentation
hidden = false
parseprivate = off
javadocdesc = off
defaultcategoryname = Documentation
defaultpackagename = Projet
target = /PATH/OU/SERA/ENREGISTRE/LA/DOCUMENTATION
readmeinstallchangelog = README, INSTALL, FAQ, LICENSE
directory =   /PATH/VERS/LE/PROJET
ignore = templates/,test*.php
sourcecode = on
output=HTML:frames:earthli

et pour tester exécutez la commande suivante (après avoir créé le répertoire cible de la documentation)

phpdoc -c nom_du_projet.conf

et voilà, la génération prend un peu de temps, en fonction de la machine et de la taille du projet.

Share

Microsoft fournit sa documentation à Samba

Comme si les sanctions et amendes infligées à Microsoft en Europe font de l’effet.

Microsoft vient de signer avec Samba, et pour 10 000 € (paiement unique, pas de royalties ni autre), cette dernière a obtenu toute la documentation des protocoles utilisés par Windows.

Samba pour ceux qui ne connaissent pas, est un logiciel libre, en Open source, sous Linux qui permet de faire des partages réseaux entre ordinateurs Windows <–> Linux. Ce dernier avait un peu de mal à suivre toutes les évolutions de windows, et donc, ne pouvait pas vraiment être au top et présentait même des limites dans certaines situations, mais tout cela devrait changer maintenant que les développeurs possèdent la documentation des protocoles, et ainsi Samba n’aura plus d’excuses pour le mauvais fonctionnement dans certains cas bien précis.

Share