Additions client pour VirtualBox

Ici nous allons voir comment installer les additions client sur une virtualbox sous Windows et pour une Debian Etch en guest.

ça parait simple, mais quand on a installé une Debian assez maigre (avec presque rien dessus) la tache ne se résume plus a un simple clic, voici donc ce qu’il faut faire :

la première étape est obligatoire pour nous éviter un message d’erreur du type :

« Please install the build and header files for your current Linux kernel.
The current kernel version is 2.6.17-5mdv
Please install the GNU compiler.
Problems were found which would prevent VirtualBox from installing.
Please correct these problems and try again. »

debian-guest:~# apt-get install linux-headers-`uname -r` build-essential

après il faut aller dans : Périphériques >> Installer les additions client…

retourner dans Debian et faire :

debian-guest:~# cd /media/
debian-guest:~# mount cdrom0
debian-guest:~# cd cdrom
debian-guest:~# sh VBoxLinuxAddition-XXXX.run (le XXX c'est la version adm64 ou x86)

redémarrez les machine virtuelle est ca devrait être bon 😉

Share

changer la locale sous debian

aller, une petite astuce que j’ai mis du temps a trouver, je voulais changer la locale de mon serveur pour passer de fr_FR.ISOXXXXX à fr_FR.UTF-8.

il faut s’assurer que le paquet locale est deja installé (par défaut sur une etch il me semble) et faire un coup de :

dpkg-reconfigure locales

et là on sélectionne la locale voulue en la mettant par défaut, se déconnecter, se reconnecter et le tour est joué 🙂

Share

WordPress avec Lighttpd

Depuis peu naeh.net tourne sous Lighttpd (Adieu mon cher Apache 2), parait-il c’est aussi performant que Apache mais ça consomme beaucoup moins de mérmoire et de ressources CPU.

C’est beau, rapide, léger, en gros c’est magnifique, mais c’est pas tout.

il faut noter tout de même quelques différences par rapport à Apache, Lighttpd ne comprend pas les .htaccess, ne gère pas les vhosts de la même façon qu’Apache etc.

Or, wordpress utilisse l’url rewriting pour nous donner de belles urls, voici donc le bout de code a ajouter dans le vhost de wordpress pour que ce dernier continue à servir de belles urls :

server.error-handler-404 = "/index.php?error=404"
 
url.rewrite = (
        "^/(wp-.+).*/?" => "$0",
        "^/(sitemap.xml)" => "$0",
        "^/(xmlrpc.php)" => "$0",
        "^/(.+)/?$" => "/index.php/$1"
)

On garde même la gestion de l’erreur 404 par wordpress 😉

avec ces quelques lignes, votre wordpress ne peut que mieux se porter dans son nouvel environnement Lighty 🙂

N.B. n’oublier pas d’activer le module rewrite dans lighttpd.conf pour qu’il sache ce qu’on lui demande quand même 😉
voici la ligne a décommenter (ou a ajouter) :

server.modules              = (
            ...
            "mod_rewrite",
            ...
)

n’oubliez pas un petit

 /etc/init.d/lighttpd restart

a la fin 🙂

Share

Microsoft fournit sa documentation à Samba

Comme si les sanctions et amendes infligées à Microsoft en Europe font de l’effet.

Microsoft vient de signer avec Samba, et pour 10 000 € (paiement unique, pas de royalties ni autre), cette dernière a obtenu toute la documentation des protocoles utilisés par Windows.

Samba pour ceux qui ne connaissent pas, est un logiciel libre, en Open source, sous Linux qui permet de faire des partages réseaux entre ordinateurs Windows <–> Linux. Ce dernier avait un peu de mal à suivre toutes les évolutions de windows, et donc, ne pouvait pas vraiment être au top et présentait même des limites dans certaines situations, mais tout cela devrait changer maintenant que les développeurs possèdent la documentation des protocoles, et ainsi Samba n’aura plus d’excuses pour le mauvais fonctionnement dans certains cas bien précis.

Share

La bourse de New York adopte le pingouin

La bourse de New York avait commencé l’année dernière un plan d’expansion, qui se poursuit, mais cette fois, par une bonne surprise, en effet, ce sont pas loin de 600 machines HP avec (400 quadri processeurs) qui se veront installé un pingouin aux commandes, c’est aussi le cas de nombreux serveurs.

Un choix étonnant de la part de la Bourse, qui a depuis toujours fonctionné sous Unix, mais les responsables disent ne pas vouloir être dépendant d’un Unix propriétaire, d’où le choix du libre. Sans oublier l’économie réalisée en faisant ce choix. étonnant également que la bourse n’ait pas retenu le Système d’exploitation d’HP avec tout ce matériel HP.

Share