Internet Explorer 8

IE 8 a été annoncé en version finale lors du MIX09 de Microsoft qui s’est déroulé du 19 au 20 mars à Las vegas. Tout le monde peut le télécharger depuis le 19 mars.

Du coté des développeurs cette version est très attendue, surtout après une version 7 un peu décevante… Donc qu’en est-il avec cette nouvelle version ?

Chez nous les développeurs, la règle d’or est : « on ne réinvente pas la roue ! », du coup au lieux de vous faire un article en 30 pages, je vais juste relayer un super article fait par Alsacréations avec toutes les nouveautés d’IE8, tout ce qu’il supporte, ne supporte pas, etc. en résumé : un article complet sur IE8, bonne lecture…

Share

VirtualBox configurer la connexion réseau de la machine virtuelle

Après l’installation d’une machine virtuelle avec VirtualBox, il faut bien sûr la connecter à Internet, pour cela on a 2 méthodes :

  1. Le mode NAT
  2. Adaptateur réseau hôte

Le mode NAT :

Avec ce type de configuration, la machine aura accès au net, mais sans plus, elle ne sera pas joignable, elle ne sera pas visible sur le réseau, c’est le plus simple, le plus rapide, mais pas le plus efficace, néanmoins, ça peut suffire dans la plupart des cas. D’ailleurs, c’est la configuration par défaut de VirtualBox, donc il n’y a rien à faire pour que ça fonctionne.

Adaptateur réseau du système hôte :

Cette configuration fait que, non seulement, la machine virtuelle aura accès au net, mais elle sera elle même joignable depuis le réseau, avec cette configuration, la machine virtuelle apparaitra sur le réseau comme une machine indépendante du système hôte, ce qui est plutôt appréciable pour certaines utilisations, indispensable pour d’autres.

Nous allons voir comment procéder à cette configuration dans le cadre d’un système hôte sous XP (ou Vista) et une machine virtuelle sous Linux (Debian Etch en l’occurrence).

Tout d’abord, aller dans les paramètres de la machine virtuelle (éteinte 😉 ) et modifier les options du réseau, dans la partie basse de la fenêtre ajouter une interface réseau (cliquez sur le « + » a droite de la fenêtre, cela créera une interface réseau supplémentaire qu’on utilisera plus tard (visible dans les connexions réseau).

dans « Attaché à : » sélectionnez « Adaptateur réseau hôte », puis validez.

aller dans les connexions réseau, sélectionnez votre connexion habituelle (en général elle s’appelle : »connexion au réseau local ») et la connexion virtuelle créée précédemment, puis cliquez sur le bouton droit de la souris (il faut sélectionner les 2 en même temps), et dans le menu contextuel cliquez sur « connexion de ponts », ceci va créer un pont entre les 2 connexions réseau (en gros il va donner la connexion a l’interface virtuelle).

normalement si tout va bien votre machine virtuelle est ajouté au réseau (il faut l’allumer hein 😉 ), elle obtient directement son adresse IP (si vous avez un serveur DHCP sur le réseau bien sûr, sinon rester en NAT ou configurez une IP fixe).

En cas de problème n’hésitez pas à recommencer, parfois ça a du mal a fonctionner.

Quelques pistes en cas de problème :

parfois, si on a fait plusieurs tests, bidouillé un peu /etc/network/interfaces etc. l’interface coté linux peut changer de nom, en général c’est eth0 mais c’est pas toujours le cas, voici un moyen simple de savoir comment est appelée l’interface réseau :

cat /proc/net/dev

dans le résultat de cette commande on voit le nom de l’interface, pratique pour la configurer à la main (IP statique par exemple) en tout cas ça m’a bien servi pour voir que mon interface s’appelait eth4 😉

n’oublier pas une petit

/etc/init.d/networking restart

après chanque changement dans /etc/network/interfaces

Bonne chance, et bonne virtualisation :-)

Share

Partager un répertoire Windows avec VirtualBox

Dans cet article nous allons voir comment partager, facilement, un répertoire Windows avec une machine virtuelle sous VirtualBox.

Tout d’abord, précisions l’environnement :
Il s’agit d’un système Hôte sous Windows XP, nous installons dessus le logiciel VirtualBox, et dans ce dernier nous créons une machine virtuelle tournant sous Linux (Systême guest).

Pour commencer il faut installer les additions client pour notre VirtualBox, pour cela je vous renvoie à notre article : Additions client pour VirtualBox.

Une fois les additions client installées, procédons comme suit :

  1. Sélectionner la machine virtuelle est cliquez sur « Répertoires Partagés« 
  2. Cliquez sur le « + » (PLUS) a droite de la fenêtre qui s’ouvre et sélectionner un répertoire à partager, vous pouvez lui donner un nom
  3. Valider et démarrez votre machine virtuelle

Maintenant, nous allons voir comment monter le partage du coté de notre système guest (Linux), pour cela, exécutez la commande suivante :

mount -t vboxsf NOM_PARTAGE POINT_MONTAGE

où :
NOM_PARTAGE est le nom que vous avez donné à votre répertoire partagé lors de sa sélection.
POINT_MONTAGE est le point (répertoire, ou encore emplacement) dans la machine virtuelle dans lequel vous voulez monter le répertoire.

voici un exemple avec un partage nommé Downloads :

mount -t vboxsf Downloads /mnt/downloads
Share

Microsoft fournit sa documentation à Samba

Comme si les sanctions et amendes infligées à Microsoft en Europe font de l’effet.

Microsoft vient de signer avec Samba, et pour 10 000 € (paiement unique, pas de royalties ni autre), cette dernière a obtenu toute la documentation des protocoles utilisés par Windows.

Samba pour ceux qui ne connaissent pas, est un logiciel libre, en Open source, sous Linux qui permet de faire des partages réseaux entre ordinateurs Windows <–> Linux. Ce dernier avait un peu de mal à suivre toutes les évolutions de windows, et donc, ne pouvait pas vraiment être au top et présentait même des limites dans certaines situations, mais tout cela devrait changer maintenant que les développeurs possèdent la documentation des protocoles, et ainsi Samba n’aura plus d’excuses pour le mauvais fonctionnement dans certains cas bien précis.

Share

Hyper-V en test plus tôt que prévu

Le nouveau né de chez Microsoft est ouvert aux tests publics plutôt que prévu, en effet, la firme vient d’annoncer la nouvelle, plutôt encourageante quand on sait que la sortie était prévue pour le premier trimestre 2008.

Pour ceux qui ne le savent pas, Hyper-V est un logiciel de virtualisation, le plus connu dans ce domaine c’est VMware qui devrait se faire du soucis d’ailleurs, mais bon connaissant Miscrosoft, ils ne devraient pas trop quand même :-)

Cependant certaines sources affirment que le nouveau né de chez Miscrosoft serait 3 fois plus rapide que VMware, mais comme ne le savons tous, la vitesse ne fait pas tout, surtout s’il s’agit de faire cohabiter plusieurs serveurs virtuels entre eux.

Et pour finir un peut clin d’œil à l’environnement, car ne l’oublions pas, chaque serveur virtuel (émulé) évite l’utilisation d’un vrai serveur (machine) donc un ordinateur en moins, donc de l’énergie économisée.

Share